Devenir une commune pionnière

Dans le cadre du transfert de ce projet vers un service pérenne, Resoli permet à des communes suisses de rejoindre l’initiative en tant que communes pionnières. Un statut privilégié qui offre non seulement la possibilité de mettre en œuvre concrètement un service qui dynamise le lien social, mais également de développer leur savoir et leur expérience dans la transformation digitale inclusive, au service de tous les citoyens. C’est une occasion unique de rencontrer et de partager l’expertise des ingénieurs et des designers qui sont au cœur de la conception des services de demain.

En cas d’intérêt, l’implémentation de la plateforme dans votre commune serait rigoureusement suivie par l’EPFL+ECAL Lab et Pro Senectute Vaud (ou un autre service d’animation sociale pour les communes hors canton de Vaud). Comme le projet bénéficie du soutien des institutions impliquées, seule une participation aux frais de mise en œuvre de l’outil dans votre commune (technique, support, ressources humaines) vous sera demandée.

L’offre « commune pionnière » vous fait bénéficier d’un prix de lancement pour une communauté ouverte durant 2 ans. Elle comprend :

1. La mise en place de Resoli pendant 2 ans (2019-2021)
2. Le suivi du projet par l’EPFL+ECAL Lab pendant 2 ans, avec :
  Séances d’information à la population
  Formation « Responsable de Communauté »
  Séance bilatérale avec l’EPFL+ECAL Lab
  Séance de bilan en fin de projet
  Support technique et service « Helpdesk »
3. Un forum annuel à l’EPFL+ECAL Lab avec les communes participantes et partenaires pour échanger sur les expériences
4. Un rapport final général

 
Sur demande, un rapport communal spécifique peut également être réalisé à l’issue du projet (2021).

Intéressé ? Prenez contact avec nous ! Nous serions ravis de répondre à vos questions ou de vous envoyer une offre adaptée à vos besoins.


Pully-1_resultat.jpg

« Pour les responsables d'activités, Resoli est le moyen idéal d'annoncer les futurs événements en détail, de gérer les inscriptions et les messages aux participants et d'en diffuser les photos. C'est aussi un moyen de nouer des liens en partageant les explications avec les membres du réseau moins habiles sur Internet et en les rassurant ! »

Anne Schranz,
Organisatrice d’activité à Pully-Sud